Read the lates news around the world on Levanjiltv.com


You are not connected. Please login or register

Prosperity is a choice; It's time for Haiti to choose

View previous topic View next topic Go down  Message [Page 1 of 1]

Admin


Admin
Qu'ont l'Inde, le Costa Rica et la République Dominicaine en commun?

A un moment donné de leur histoire, chacun de ces pays a évalué ses options et a décidé de se forger un nouvel avenir. Chacun de ces pays a choisi la prospérité.
La prospérité est un choix. Une enquête menée récemment par le Groupe OTF pour le Groupe de Travail sur la Compétitivité d'Haïti révèle que 84% des personnes interviewées estiment que l'élaboration d'une vision partagée est la condition préliminaire et indispensable pour que le pays aille de l'avant. Les Haïtiens disent que le pays doit choisir la prospérité. Les cas de l'Inde, du Costa Rica et de la République Dominicaine confirment bien que les Haïtiens ont raison de considérer la vision partagée comme élément clé.


Dans le cas de l'Inde, le choix final a été de prioriser l'externalisation de Services (BOP). Il découle d'une initiative des secteurs public et privé, prise à la fin des années 70, consistant à investir massivement dans la création d'une main d'oeuvre de première classe composée d'ingénieurs et de scientifiques extrêmement qualifiés principalement dans les domaines de développement de Technologie de l'Information et de la Communication (TIC). L'Inde capte aujourd'hui 5 à 6% du marché BPO mondial, continue à investir dans l'éducation et génère 3.1 millions de diplômés chaque année.

Dans le cas du Costa Rica, le choix fut celui de développer une économie non pas basée sur la substitution a l'import ou sur l'agriculture mais plutôt se tournant vers l'extérieur c'est-à-dire vers l'exportation et l'Investissement Direct Etranger (IDE). Ce changement radical et rapide a pu prendre corps grâce à des politiques d'ouverture commerciale, des accords de commerce international et des politiques nationales très claires destinées à attirer l'Investissement Direct Etranger. Ces efforts ont grandement facilité les entreprises étrangères à relocaliser leurs activités au Costa Rica ou à baser une partie de leurs opérations dans le pays.
Les exportations représentent près de 50 % du PIB aujourd'hui comparé à 30% en 1980. Le Costa Rica est maintenant le pays qui affiche le niveau de vie le plus élevé de tous les pays de l'Amérique Centrale.

Plus près d'Haïti se trouve la République Dominicaine qui, elle, a choisi de donner la priorité au tourisme. En 1971, le gouvernement de ce pays a mis ses oeillères et foncé droit sur le tourisme, favorisant la croissance du secteur par la création de « pôles touristiques ». Elle accorda 10 années d'exemption fiscale aux investisseurs du secteur touristique et des exemptions de droits de douane à l'importation de produits non disponibles sur le marché national. Aujourd'hui, la République Dominicaine est une des destinations touristiques les plus prisées de la Caraïbe et le secteur emploie plus de 200.000 Dominicains (ainsi qu'une grande main d'oeuvre d'Haïtiens qualifiés dans le secteur de la construction) et génère plus de 2 milliards de

Chacun de ces trois pays a fait, depuis plus de 30 ans déjà, des choix importants et judicieux qui les caractérisent jusqu'à ce jour. Bien que le processus décisionnel ait été différent dans chacun de ces pays, ils avaient tous pris la décision de prendre une décision. Aujourd'hui, c'est le tour d'Haïti. Ne pas décider est un choix comme un autre. Mais c'est un choix qui signifie l'échec.

Haïti compte plus de 45 secteurs différents, parmi lesquels le textile, le cacao, le café et l'artisanat, qui ont un grand potentiel. Haïti a une histoire et une expérience riches dans un grand nombre de ces secteurs. Malheureusement ils demeurent tous, sans distinction aucune, faibles et peu développés, parce que le pays n'a jamais fait le choix calculé de les prioriser et de les supporter. Ce refus de décider et de choisir n'a engendré que la paralysie.

L'enquête citée plus haut révèle également que plus de 87% des répondants estiment que la création d'emplois et l'exportation doivent être la priorité d'Haïti. Mettre l'accent sur les secteurs ci-dessus mentionnés par exemple permettrait donc à Haïti de devenir le centre d'approvisionnement par excellence des produits qui en découleraient. Ceci créerait non seulement du travail pour le citoyen moyen mais aussi d'énormes opportunités d'affaires pour tous.

En dehors du travail et des investissements, pourquoi le pays devrait tant se soucier de tout cela ? En fait, les produits d'une nation (ou le manque et peut être l'absence de produits) créent souvent l'image de celle-ci à l'extérieur. L'image générale d'Haïti et sa réputation dépendent en partie de ses produits. Malheureusement nous semblons avoir le monopole des mauvaises nouvelles dans l'hémisphère occidental.

Malgré sa richesse culturelle, ses 130 variétés extraordinaires de mangues, son café « Blue Mountain » de notoriété mondiale et son artisanat hors pair, Haïti projette l'image d'un pays désorganisé et failli dans le mental collectif mondial. Cette situation doit changer. Les mauvaises impressions et les perceptions souvent fausses que l'on a aujourd'hui du pays ne doivent plus le caractériser.

La question est de savoir comment changer cette perception, cette image ? Comment Haïti peut-il se créer un nouveau visage et quel sera ce visage? Les bonnes nouvelles sont que le pays est déjà sur la voie de faire des choix judicieux grâce à la création du Groupe Compétitivité par mandat présidentiel et au processus de consultation qui encourage cette vision partagée tant souhaitée pour une Haïti compétitive, prospère et inclusive.

Au coeur de cette vision se trouve le choix de secteurs à prioriser en vue de supporter la croissance de l'économie. Je suis confiant que les efforts du Groupe Compétitivité pour créer une vision nationale partagée mettront Haïti sur le chemin d'un avenir meilleur.
Devinez ce qu'Haïti aura bientôt en commun avec l'Inde, le Costa Rica et la République Dominicaine ? La nation aura choisi la prospérité.

Source: Lenouvelliste

View user profile http://levanjiltvnews.forumotion.net
Share this post on: Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

No Comment.

View previous topic View next topic Back to top  Message [Page 1 of 1]

Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum