Read the lates news around the world on Levanjiltv.com


You are not connected. Please login or register

Back to school in Haiti is set for September 7th

View previous topic View next topic Go down  Message [Page 1 of 1]

Admin


Admin
Pierre Josué Agénor CADET
Nous sommes tout près de la fin des vacances. Un peu moins qu'une courte semaine à en profiter. Dans quelques jours pour ne pas dire quelques heures, c'est la rentrée scolaire. Depuis plusieurs années, les rentrées sont difficiles et chères en Haiti. Cette année encore, une rentrée en préscolaire ou en première année fondamentale devait coûter 500 ou 1000 gourdes de plus que l'an passé, mais malgré cette hausse, il faut coûte que coûte penser à cette rentrée. Pas de doute, le Ministère de l'Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) maintient bien la rentrée au 7 septembre 2009.

Selon une note rendue publique par le MENFP, la rentrée des classes pour l'année académique 2009-2010 est bel et bien maintenue pour le lundi 7 septembre 2009. Cependant, plusieurs partenaires du monde de l'Éducation se posent des questions au sujet de cette rentrée, du fait que le MENFP a organisé les examens de la session extraordinaire deux semaines avant la date prévue pour cette rentrée scolaire.

De toute façon, la confirmation des autorités concernées du MENFP infirme toute rumeur au sujet d'une éventualité d'un décalage de date pour la reprise du chemin de l'école pour une semaine après. Pas un jour de plus pas un jour de moins.

Comme pour dissiper tout doute créé dans la tête des concitoyens par l'intervalle de temps très court entre la fin de la session extraordinaire et l'ouverture des portes des écoles, le MENFP rassure que les résultats de
ladite session seront proclamés dans un délai raisonnable. Dans les principaux centres de correction à travers les dix départements du pays, les correcteurs sont déjà en pleines activités.

Depuis de longues années, les rentrées des classes en Haïti se font sur fond de crise, particulièrement économique. Pour cette nouvelle année académique, les charges ne sont que trop accumulées : un taux de chômage de 70% et un taux d'inflation de 12% entrainant la disette, la famine et d'autres formes de calamités. C'est à juste titre que la majorité des parents sont aux abois.

La date indiquée pour la rentrée effective est proche. Peut-on s'attendre à la mise en place de nouvelles cantines scolaires, à une volonté manifeste de créer de meilleures conditions de travail dans les différentes salles de classe, au recrutement de nouvelles recrues pour les services administratifs et de nouveaux enseignants à la fois compétents et qualifiés, à un meilleur encadrement pédagogique , à la formation continue des maitres et à la réparation des établissements scolaires délabrés?

Pour beaucoup de parents confrontés à d'énormes difficultés économiques et financières, la rentrée est vraiment pénible. Et elle le sera toujours quelle que soit la date choisie au cours de l'année pour cette rentrée. Car leur situation économique va malheureusement en s'aggravant d'année en année.

Cette année, la rentrée des classes a une invitée spéciale et inattendue qui fait tourner la tête de tout le monde : la grippe AH1N1. Il serait urgent que le Ministère de la santé publique présente, dès la première semaine de cours ou peut-être même avant, un plan d'information sur la grippe et de réaction en cas de contagion dans les établissements scolaires.

Une autre convive éventuelle de nature à perturber la rentrée notamment dans les écoles publiques : la grève annoncée. Alors que les grèves répétées des enseignants dans les lycées ont joué un rôle aussi dans la débâcle du bac cette année, à en croire certains bacheliers, une organisation syndicale d'enseignants a menacé, le 17 août dernier, de faire une grève dès la rentrée scolaire de septembre si les autorités du MENFP ne font rien en faveur de leurs collègues qui ne sont ni nommés ni rémunérés.

En somme la rentrée aura bel et bien lieu le lundi 7 septembre de l'année en cours. Mais peut-on assurer qu'elle se distinguera, entre autres, par des visites répétées dans les écoles publiques et privées des cadres d'inspection pédagogique, par la prise en charge de la formation des maitres et la ferme détermination de lutter contre la surcharge des classes ?
Pierre Josué Agénor CADET
Email : pijac02@yahoo.fr

Source: Lenouvelliste

View user profile http://levanjiltvnews.forumotion.net
Share this post on: Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

No Comment.

View previous topic View next topic Back to top  Message [Page 1 of 1]

Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum