Read the lates news around the world on Levanjiltv.com


You are not connected. Please login or register

A new figure for Henry Christophe High School

View previous topic View next topic Go down  Message [Page 1 of 1]

Admin


Admin
Haïti: Le « bijou de Marigot » fin prêt


Les élèves du lycée Henri Christophe de Marigot vont être gâtés. Leur lycée est désormais logé dans un local flambant neuf comprenant huit salles de classe bien espacées, un complexe administratif dont une partie est aménagée pour les professeurs, un grand espace récréatif où ils peuvent s'amuser et entreprendre des activités parascolaires...


15 millions de gourdes. C'est le montant mobilisé par l'Organisation non gouvernementale (ONG) Plan Haïti qui a permis à la population de Marigot de bénéficier d'un bâtiment flambant neuf qui abrite l'unique lycée de la commune permettant à environ huit cent (800) élèves d'avoir accès au pain de l'instruction.

D'un bâtiment délabré et vétusté, le lycée Henri Christophe de Marigot passe, cette année, à un bâtiment fraichement construit par l'ONG Plan Haïti dont la remise symbolique des clés a été faite, le lundi 14 septembre en cours, par le directeur national de cette ONG, Rezene Tesfamariam, au directeur général du Ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), Pierre Michel Laguerre.

Devant une assistance formée d'élèves, de professeurs et de parents d'élèves, le maire principal de Marigot, Fifon Myrtil, a envoyé un message clair aux directeur et professeurs du lycée quant aux politiciens qui vont vouloir orienter la mission du lycée. « Je veux dire aux responsables de cet établissement qu'il ne faut pas utiliser le lycée Henri Christophe pour des manifestations politiques par des élus locaux », a-t-il déclaré ajoutant que le bâtiment devra servir d'abri provisoire aux victimes en cas de catastrophes naturelles.

Pour témoigner sa satisfaction, le Comité des parents d'élèves a chargé Lionel Jeudi d'exprimer ses sentiments à l'égard du bâtisseur, Plan Haïti. « Nous avons une éternelle reconnaissance vis-à-vis de Plan Haïti qui a fait sien les besoins de la population en dotant le lycée Henri Christophe de ce beau local », a-t-il indiqué. M. Jeudi a compris qu'en dehors de l'établissement scolaire logé dans un bâtiment flambant neuf, il faut aussi des professeurs disponibles et qualifiés. Il a profité de la présence du directeur général du MENPF pour faire passer les revendications de certains enseignants d'établissements publics. « L'école n'est pas seulement le bâtiment, ce sont aussi les professeurs. Nous demandons au représentant du ministère de l'Education nationale de se pencher sur les arriérés de salaire des professeurs et sur leur lettre de nomination », a-t-il lancé d'une voix sèche.

Il parait que le directeur général du ministère de l'Education nationale a été pris au dépourvu en ce qui a trait à la réclamation du représentant du comité des parents d'élèves. Comme réplique, M. Pierre Michel Laguerre a dit que le ministère travaille d'arrache-pied pour que le problème des enseignants puisse trouver, avant longtemps, une solution. Voulant que la population garde toujours propre le bâtiment, le directeur général entend jouer sur la conscience des élèves. « Le plus grand témoignage que vous pouvez faire au Plan Haïti et à la communauté est de conserver la fraicheur de cet édifice », a-t-il demandé, soulignant que le lycée Henri Christophe va contribuer au développement de la région.

Celui qui va diriger le lycée pas n'a trouvé de mots pour exprimer son contentement. « Nous allons nous engager fermement pour permettre au lycée Henri Christophe de Marigot de reprendre sa place dans le système éducatif haïtien et faire en sorte que les intérêts collectifs aient raison sur les intérêts individuels », a martelé M. Gédéon Elisé ajoutant: « Nous devons mettre nos ambitions personnelles de côté pour épouser les vrais problèmes de l'éducation dans la commune.»

L'assistance a chaudement applaudi les propos de Judith Mathurin, une jeune fille du lycée. « Nous allons respirer cette année un bon air et travailler paisiblement dans un espace approprié », a-t-elle fièrement déclaré. Elle dit attendre du Plan Haïti la fin des travaux. En effet, cette ONG s'engage, dans une deuxième phase du projet, à doter le lycée d'une bibliothèque, d'un centre sportif, d'une cafétéria et d'une salle d'informatique.

La commune de Marigot a quatre écoles secondaires. Seul le lycée Henri Christophe est doté de classes de rhéto et de philo.

Source: Lenouvelliste

View user profile http://levanjiltvnews.forumotion.net
Share this post on: Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

No Comment.

View previous topic View next topic Back to top  Message [Page 1 of 1]

Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum