Read the lates news around the world on Levanjiltv.com


You are not connected. Please login or register

Haiti: University students on strike

View previous topic View next topic Go down  Message [Page 1 of 1]

Admin


Admin
Haïti: Les étudiants n'abandonnent pas

Comme annoncé en début de semaine, plusieurs centaines d'étudiants des différentes entités de l'Université d'Etat d'Haïti (UEH) ont manifesté ce jeudi dans les rues de la capitale pour exiger la désoccupation policière de la Faculté de Médecine et de Pharmacie ainsi que le départ du rectorat.

Vers les 10 heures du matin, des étudiants commençaient à se réunir aux abords de l'Ecole normale supérieure (ENS), lieu de rendez-vous de la manifestation annoncée. Avec l'objectif de délivrer leurs messages aux responsables du rectorat, ils se sont dirigés vers les autres facultés avoisinantes question de faire grossir la foule avant de se rendre à la ruelle Rivière. Là, ils ont été interdits de passage par des agents du Corps d'intervention et de maintien de l'ordre (CIMO) qui faisaient obstacle à la manifestation.

Voulant être pacifiques, les manifestants ont fait demi-tour et ont longé l'avenue John Brown, communément appelée Lalue. Partout sur leur parcours, ils ont lancé des propos hostiles aux agents de la police rencontrés sur leur passage et aux responsables du rectorat.

Le départ de l'actuel rectorat et la désoccupation de la Faculté de Médecine et de Pharmacie (FMP) constituent les principales revendications des manifestants qui brandissent des pancartes exprimant leur ras-le-bol de l'administration du recteur Jean Vernet Henry. « L'université ne peut pas être dirigée par un rectorat qui ne peut pas se passer de l'appui des forces policières pour résoudre un problème interne », ont-ils affirmé.

La manifestation s'est ensuite dirigée au Champ de mars. Mais, à la rue Capois, au niveau du tronçon compris entre les rues Dr Audain et Chavannes, des agents du CIMO ont décidé de mettre fin à la marche. Ils ont lancé des bonbonnes de gaz lacrymogènes après avoir foncé avec leur camion sur la foule des manifestants. Ce fut la panique dans les rangs des étudiants dispersés un peu partout. Bilan, plusieurs arrestations opérées, dont un étudiant de la faculté d'Ethnologie, Jean-Louis Wendy Junior, et environ une dizaine de blessés.

« Même si cette manifestation a été violemment dispersée par la police, nous resterons mobilisés jusqu'à la démission des responsables du rectorat », a indiqué l'un des chefs de file du mouvement, qui réclame la libération de tous les manifestants arrêtés. D'un autre côté, les étudiants menacent de boycotter le déroulement du concours d'admission dans les différentes entités de l'UEH tant que leurs revendications ne seront pas satisfaites. « Le nouveau calendrier adopté par le rectorat pour réaliser les concours d'admission ne pourra pas être respecté vu que la crise au sein de l'UEH n'est pas encore résolue », ont-ils laissé entendre. Par ailleurs, le rectorat de l'UEH a invité les étudiants à « user de leur lucidité » pour faciliter la résolution de la crise.

Des artères du Champ de mars étaient encore interdites de circulation automobile ce jeudi, particulièrement la rue Capois où la manifestation avait prévu de passer. Les abords de la faculté d'Ethnologie, étant occupés par des policiers, des étudiants de ladite faculté s'interrogent sur un quelconque plan du rectorat visant à prendre aussi le contrôle de cette entité comme ce fut le cas de la FMP.

Source: Lenouvelliste

View user profile http://levanjiltvnews.forumotion.net
Share this post on: Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

No Comment.

View previous topic View next topic Back to top  Message [Page 1 of 1]

Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum